6 décembre – Saint Nicolas

6 grudnia – Swiety Mikolaj

Szymon Konieczny

 

Connaissez-vous le personnage de Saint Nicolas ? Il s’agit du Saint ayant inspiré celui du Père Noël. D’après la tradition médiévale, Saint Nicolas était l’évêque de Myre (actuellement en Turquie) et il aurait vécu entre le IIIè et le IVè siècle. Son culte apparait en Orient à partir du VIè siècle et c’est à partir du IXè siècle qu’il commence à gagner progressivement l’Occident, si bien qu’au XIè siècle ses reliques sont transportées de Myre à Bari, en Italie. 


voir les produits de Noël


Petit à petit, le culte de Saint Nicolas est devenu présent partout en Europe. Sa force était telle que, même après la Réforme Protestante au XVIè siècle, les calendriers protestants avaient conservé le 6 décembre en tant que jour de fête, malgré le fait de rejeter le culte des saints de manière générale. De la même manière, dans le monde Catholique, Orthodoxe et en France, le culte de Saint Nicolas est visible à travers la quantité des patronages qui lui sont attribués. Sans mentionner tous les diocèses, églises et monastères, il est le saint patron de la Russie et de la Grèce; de nombreuses villes comme entre autres Bari (en Italie), Eupen (en Belgique), Fribourg (en Suisse), et Amsterdam (aux Pays-Bas); ainsi que d’une grande quantité de corps de métier et de personnes, variant d’une région à l’autre, comme par exemple des marins et des bateliers, des notaires, des avocats, des kinésithérapeutes, des prêteurs sur gages, des hommes célibataires, des filles cherchant à se marier, des commerçants, des charcutiers, des pharmaciens, des pontonniers, des boulangers…

Cependant, nous allons retenir Saint Nicolas en tant que patron des écoliers, des enfants de cœur et, en général, des enfants. C’est ce patronage-là qui nous intéressera le plus, puisque c’est lui qui est à l’origine de la fête dont il est question aujourd’hui, célébrée dans les pays germaniques, en Europe Centrale et de l’Est (dont, bien sûr, la Pologne !) ainsi que dans les régions au Nord et à l’Est de la France particulièrement en Lorraine. Si nous laissons de côté les variantes régionales, le point commun de la célébration est la distribution de petits cadeaux ou friandises aux enfants sages, attribuée à notre Saint qui, soit va voir les enfants en personne, soit visite le foyer la nuit du 5 au 6 en laissant les cadeaux sous les lits, sous le sapin de Noël, près de la cheminée ou encore dans d’énormes chaussettes prévues à cet effet.


Entre le XVIIIè et le XXè siècle, la Réforme, la laïcisation, le capitalisme, l’uniformisation ainsi que l’américanisation ont fait que le Père Noël a progressivement remplacé Saint Nicolas dans la plupart des régions du monde. Cependant, dans d’autres, mentionnées plus tôt, la tradition a survécu et cohabite avec celle des cadeaux trouvés sous le sapin de Noël, le 24 décembre. En Pologne, la plupart des enfants reçoit donc des cadeaux deux fois en moins de 20 jours ! Bien évidemment, soucieuses de ne pas trop les gâter, la plupart des familles réserve les plus gros cadeaux pour la nuit du 24… Le matin du 6 décembre, les enfants reçoivent donc plutôt du chocolat ou des petits jouets ayant une valeur symbolique. Ce qui les aide aussi à patienter jusqu’au 24 !

Et vous, célébrez-vous cette tradition à la maison ? Si non… Pourquoi pas surprendre vos enfants et votre famille en l’introduisant ? 😊 Et pourquoi pas une double surprise en leur offrant des friandises polonaises ?


CONFISERIES