Tłusty Czwartek…

…Jeudi Gras

Szymon Konieczny

Chers lecteurs, en voyant le titre de cet article, vous vous êtes sûrement dit « Hein ?! Ce n’est pas plutôt Mardi Gras ? ». Il ne s’agit pas d’une erreur de notre part. En effet, plusieurs pays européens célèbrent ce jour qui marque le début de la dernière semaine du Carnaval – la Belgique, certains cantons de la Suisse, la Grèce, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et, pays qui nous intéresse le plus, la Pologne !

Le Jeudi Gras est une fête mobile car sa date dépend de celle de Pâques. Cette année, il tombe le 20 février. Comme nous l’avons déjà mentionné, il s’agit du premier jour de la dernière semaine du Carnaval, avant le début du Carême, période de privations célébrée par les Chrétiens en souvenir de l’épisode biblique où Jésus a passé 40 jours dans le désert. Pendant le Carême, on ne mange donc pas de sucreries, on ne boit pas d’alcool, certains choisissent de ne pas manger de viande et adoptent même d’autres privations symboliques, comme par exemple ne pas fumer. Nous pourrions donc considérer le Carême comme un Ramadan catholique !

 

Tłusty Czwartek représente donc l’un des derniers jours d’excès symbolique au niveau de la nourriture. Comme la Pologne est un pays catholique, cette fête est donc très importante ! Et puis… On ne va pas se mentir, outre la religion, nul ne peut ignorer l’excuse parfaite que représente ce jour pour manger… de trop !

Selon les régions, on consomme deux types de pâtisseries ayant un autre point commun que le sucre – elles sont frites dans de l’huile et donc très, très grasses ! La première s’appelle « Faworki ». Les « Faworki » ressemblent un peu aux Bugnes du Sud-Ouest de la France. Vous pouvez les voir sur la photo ci-dessous !

 

Le deuxième type de pâtisserie est appelé « Pączki ». Il s’agit de l’équivalent polonais des beignets, avec une saveur légèrement différente… Et bien plus gras ! Vous pouvez les voir aussi sur la photo ci-dessous. Ce sont les Pączki qui sont le plus consommés ce jour-là.

 

Le détail le plus important concernant ces deux pâtisseries est que pendant le Jeudi Gras, il ne s’agit pas de les déguster… Il s’agit d’en manger le plus possible ! Pour vous en donner une idée, ce jour-là il y a des files d’attentes chez tous les pâtissiers et le moment de consommation des Pączki pourrait être comparé aux concours télévisés américains, dans lesquels les participants doivent manger le plus de burgers (par exemple) possible dans un temps donné. Cela nous ramène à la question de la valeur nutritionnelle de ces aliments. Chaque Pączek représente entre 300 et 400 kcal et chaque Faworek environ 100 kcal… Et il n’est pas rare de manger AU MOINS 4-5 Pączki par personne ce jour-là. Mais ne vous inquiétez pas, si vous avez la chance d’être en Pologne pendant un Jeudi Gras, on n’oblige personne à en manger autant – comme beaucoup, vous pourrez rester raisonnable et n’en consommer qu’un seul, le beignet symbolique.

 
 

Concernant nos amis américains mentionnés dans le paragraphe précédent, la tradition du Jeudi Gras à la polonaise s’est exportée dans certains Etats grâce aux immigrés polonais ! Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus avec l’exemple de Detroit, elle a été rebaptisée « Paczki Day » et connait un énorme succès !

Qui sait, peut-être que d’ici quelques années, nous célébrerons cette fête en France aussi ? Qu’en pensez-vous ?