Wrocław | Reksio.fr
Wrocław


 Aujourd’hui, nous allons continuer notre série ayant comme objectif de vous présenter les principales villes de Pologne. Nous avons la sensation, peut-être à tort, que le pays est relativement méconnu au-delà de l’histoire moderne, la Seconde Guerre Mondiale, et l’époque communiste. Qui sait, nous allons peut-être réussir à convaincre certains de visiter le pays ?

Notre ville d’aujourd’hui sera Wrocław en Basse-Silésie, quatrième ville la plus peuplée de Pologne et cinquième par sa superficie. Wrocław est la capitale historique et actuelle de la Silésie, région située à la frontière sud-ouest du pays, région qui possède aussi son propre dialecte. A part votre culture générale, il se pourrait que tout cela vous dise déjà quelque chose… En effet, nous avons déjà parlé de la Silésie dans notre recette des Kluski śląskie, les boulettes de Silésie que vous pouvez retrouver ICI, si vous avez envie d’une piqûre de rappel !

 

L’une des parties les plus anciennes de la ville s’appelle Ostrów Tumski, comme à Poznań. Et comme à Poznań, on retrouve aussi beaucoup de traces plus anciennes de villages pré-slaves. Comme quoi, il s’agit d’un lieu doté d’une histoire très riche. Toujours est-il, la première ville en tant que telle a été fondée en 985 par Mieszko I, qui a été sacré roi de Pologne en 966 à Poznań. En 1241, Wrocław a été abandonnée et brulée pour des raisons stratégiques et pour faire face à une invasion mongole. Par la suite, la ville a été reconstruite selon le Droit de Magdebourg, une forme de privilège urbain médiéval régissant le commerce, le droit pénal, le système judiciaire et le droit matrimonial. Et c’est aussi à cela que sont dues son organisation, architecture et localisation actuelles ! Concernant cette dernière, puisque Wrocław est très proche de la frontière, la ville a fait de nombreux allers-retours métaphoriques dans différents pays… Elle a fait partie du Royaume Tchèque, du Royaume de la Pologne, du Saint Empire Germanique, du Royaume Prusse, de l’Empire de France pendant la Révolution, de l’Allemagne… Elle a même connu l’indépendance dans le Royaume de Breslau pendant une période. Mais, actuellement, elle se situe bel et bien en Pologne !

 

Au vu de leurs histoires similaires, nous ne pouvons nous empêcher de comparer Wrocław et Poznań. Et un autre point commun que nous avons déjà mentionné auparavant est l’existence d’un dialecte local. Dans le cas de Wrocław, on parle de Gwara Śląska, le Dialecte de Silésie. Il s’agit d’un nom générique que l’on utilise pour regrouper tous les dialectes de la région, qui varient énormément d’un endroit à l’autre. Ces dialectes sont surtout répandus en Haute Silésie, du côté de Katowice, et la variante de Breslau n’est utilisée que par les plus vieilles familles de la ville. Après la Seconde Guerre Mondiale, les populations locales germaniques ont été délogées. Ainsi, le dialecte de Breslau est malheureusement en voie de disparition.

 

Malgré toutes les guerres qui ont eu lieu à Wrocław, la ville a été bien préservée et a un centre historique magnifique avec de nombreux endroits qui valent largement le coup d’être visités. Parmi eux, nous pourrions mentionner la place centrale avec ses deux Hôtels de Ville (l’Ancien et le Nouveau), plusieurs cathédrales (on peut monter sur leurs tours pour apprécier des vues panoramiques sur la ville !), la Halle du Centenaire, ou encore le Panorama de Racławice, fresque panoramique de 114 mètres de circonférence. De plus, pour les plus aventuriers, Wrocław possède une attraction un peu spéciale – Wrocławskie krasnale, les Nains de Wrocław. Il s’agit de figures de nains de taille et forme variable, cachées un peu partout dans la ville et autour. Un véritable défi à la Pokémon pour tous les retrouver et attraper, puisque leur nombre déjà impressionnant varie constamment. De nouveaux nains sont fabriqués et placés par les artistes, les anciens sont parfois volés pour que l’on les retrouve plus tard à un endroit différent… Au moment de l’écriture de cet article, selon la page de l’office de tourisme de Wrocław, il y en a 313 dans le centre et 463 dans toute la ville. Autant dire… Bon courage pour tous les voir !

Notre post touche à sa fin. Connaissiez-vous cette ville ? Pour ceux d’entre vous qui y ont peut-être vécu, avez-vous d’autres anecdotes ou recommandations sur Wrocław ? Peut-être des exemples du dialecte local ? N’hésitez pas à partager avec nous dans les commentaires !


Vous aimez les produits alimentaires polonais ?

Zaloguj się to leave a comment
Poznań
Wielkopolska - Grande-Pologne