Schab ze śliwką...

…Longe de porc farcie de pruneaux

Szymon Konieczny

La semaine dernière, nous avons partagé avec vous notre proposition de recette des Pączki, pâtisserie consommée le Jeudi Gras, jour marquant le début du Carême. Et qui dit Carême, dit Pâques ! 

En lisant cela, vous direz sûrement "Quoi ? Il reste encore deux mois avant Pâques !" - et vous aurez raison. Mais il vous faut savoir une chose très importante : nous n'accepterons les commandes de Pâques qu'entre le 3 et le 21 mars ! Ainsi donc nous allons d'ores et déjà commencer à vous proposer une série de recettes de Pâques dans l'espoir de vous donner quelques idées et, surtout, une longueur d'avance pour pouvoir commander les ingrédients manquants.


 


Aujourd’hui, nous allons partager avec vous notre proposition de recette du schab ze śliwką, longe de porc farcie aux pruneaux. Tout est dans le nom du plat – c’est un morceau de longe mariné avec des herbes, farci de pruneaux et rôti au four. Il s’agit d’un plat très typique à Pâques, consommé généralement froid pendant le petit-déjeuner – on en coupe des rondelles que l’on dépose sur du pain et accompagne d’un peu de raifort, ou du mélange de raifort-betterave. Dans certains foyers, on le mange aussi chaud pendant le repas de midi, avec de la sauce, des pommes de terre et des crudités en accompagnement. Quelle que soit la manière de déguster le schab ze śliwką, ça reste toujours un véritable délice !  


Ingrédients :

  • Un morceau d’environ 1kg de longe ou d’échine de porc désossée

  • Environ 150g de pruneaux séchés et dénoyautés

  • 3 gousses d’ail

  • 2 cuillères à soupe d’huile

  • 125mL d’eau

  • Une cuillère à soupe de marjolaine

  • Une cuillère à café de sel

  • Une cuillère à café de poivre noire

  • Une cuillère à café de poivre de la Jamaïque


Préparation :

  1. Lavez rapidement la viande avec de l’eau courante sous l’évier et séchez-la avec du papier essuie-tout. S’il y a du gras sur la viande, ne le coupez pas, il aidera à ce que la viande ne sèche pas trop une fois dans le four ! A l’aide d’un long et fin couteau, faites une incision au milieu du morceau de viande. S’il le faut, n’hésitez pas à agrandir l’incision jusqu’à ce que sa taille fasse environ un tiers du diamètre de la viande.

  2. Epluchez l’ail et pressez-le avec un presse-ail. Déposez sur une petite assiette et recouvrez généreusement de sel. Mélangez et laissez reposer 2-3 minutes. Pendant ce temps, remplissez la viande avec les pruneaux. N’hésitez pas à forcer un peu pour qu’ils remplissent bien l’incision.

  3. Enroulez le morceau de viande avec de la ficelle alimentaire, comme pour un rôti. Mélangez les épices, le sel et les herbes avec l’ail et étalez-les partout sur la viande tout en appuyant. Enroulez la viande dans du papier aluminium et laissez mariner au réfrigérateur pendant au moins 3 heures. Bien évidemment, vous pouvez laisser mariner pendant bien plus de temps, jusqu’à 48 heures – plus vous serez patients, et plus le résultat sera meilleur !

  4. Le jour de la cuisson, préchauffez le four à 200°C, en mode de cuisson par convection naturelle (chauffage simultané d’en haut et d’en bas, sans ventilateur). Prenez un plat à four et versez l’eau au fond. Déroulez le morceau de viande du papier aluminium et posez-le dans le plat. Versez les deux cuillères à soupe d’huile sur la viande, puis enfournez sur l’étage du milieu. Après 10 minutes, baissez la température à 160°C et laissez au four pendant 50 minutes de plus. Au fur et à mesure de la cuisson, de temps en temps, n’hésitez pas à versez un peu de sauce qui s’accumulera au fond du plat à four. Ainsi, la viande ne séchera pas trop.

  5. Choisissez votre manière de consommer, chaud ou froid (il faudra laisser refroidir), découpez quelques rondelles, et… Bonne dégustation !


Nous espérons que notre proposition de recette vous aura plu. Si c’est le cas, et si vous avez des touches personnelles à ajouter, n’hésitez pas à partager avec nous en commentant !